La forêt a besoin d’espace et de temps

En tant que sylviculteurs nous nous sentons investis d’un devoir envers la Création et d’un contrat entre les générations. A notre échelle humaine, les arbres ont besoin d’un temps incroyablement long pour leur croissance. Aussi devons-nous penser et agir à une échelle dépassant une génération. La pérennité signifie transmettre dans un état au moins intact à la génération suivante, ce que nous avons hérité de nos ancêtres.

La connaissance pratique de notre gestion pérenne avec un mélange riche en différentes espèces ligneuses et en structure, s’est avérée être écologiquement, économiquement et socialement, viable. Ce type de gestion avec la nature favorise de nombreux habitats pour les espèces animales et végétales sauvages. La forêt pérenne garantit le maintien d’une diversité biologique.

Gestion forestière pérenne signifie: renoncement à la coupe rase, et à l‘inverse récolte par pied d’arbre afin d‘accroître la qualité et la stabilité de la forêt. Pour ce faire, nous utilisons le comportement de croissance des arbres. L’objet de l’observation est toujours l’arbre individuel dans sa structure globale. Cela exige une sélection minutieuse. La récolte de bois n‘est effectuée que lorsque l’arbre est parvenu à maturité, ce qui signifie qu’il n’a plus de croissance en qualité ou bien il entrave un meilleur arbre dans son développement. La récolte du bois, les soins portés à la forêt et la régénération forestière sont réalisés en une seule opération. Des méthodes de récolte prudentes évitent des dégâts au bois et à la forêt et protègent le sol. Nous sommes certifiés PEFC.

Pour le grand public, nous fournissons gratuitement des services écosystémiques tels que des eaux de surface et souterraines purifiées avec un stockage d'eau, de l'air purifié, une protection contre l'érosion et le bruit, un stockage du carbone, des zones de loisirs locales avec des sentiers de randonnée bien entretenus et des images attrayantes de la forêt, des services pour l'entretien et la conservation des paysages ainsi que la conservation de la nature. Dans le même temps, nous et nos forêts sommes impuissants face à des pressions toujours plus fortes; mots-clefs : dépérissement des forêts par la pollution atmosphérique, changement climatique.

Les services écosystémiques sont largement perçus par l'économie et la société comme des biens publics et des marchés sans prix - ils ne sont pas valorisés. Cela entraîne une perte croissante de la biodiversité dans le monde entier. Le bien-être de chacun d'entre nous dépend de l'application et du développement de "modèles commerciaux" sûrs sur l’avenir, pour une économie pérenne sans destruction de la biodiversité. L'un de ces modèles est la forêt gérée en harmonie avec la nature.